ALIMENTATION : APPRENEZ À ÉCOUTER VOTRE CORPS

FAIM ET SATIÉTÉ

Apprenez à écouter votre corps lorsque vous mangez.

Cela parait simple n’est ce pas ? Si c’était aussi simple pourquoi est-ce que tout le monde ne le ferait pas ?

Nous n’avons pas toujours le mode d'emploi, la stratégie à tenir en cas de problème (de poids ou alimentaire). Voici (à gauche) une infographie vous permettant d’y voir un peu plus clair.
La clef réside dans le fait de s’écouter. Posez votre attention sur votre ventre, sur l’estomac, sur les sensations dans la bouche (salivation, palais). Demandez-vous ce que le corps vous réclame. Répétez l’opération régulièrement pendant le repas pour savoir « où vous en êtes ».

Prenez le temps de manger !
Manger trop rapidement empêche la sensation de satiété de venir suffisamment trop, ainsi vous mangez beaucoup, puis quelques instants après vous vous rendez compte que vous avez « trop » mangé (ballonnements, impression d’être « bourré » de nourriture).

Télécharger l’infographie

Un accompagnement en hypnose pour vous permettra de déconditionner certains comportements alimentaires, retrouver la sensation de satiété, être plus serein(e) vis à vis de vos objectif pour les atteindre plus facilement.
Lien : hypnose et compulsions alimentaires

échelle de la faim et satiété

FOCUS SUR LA LEPTINE DANS L’ALIMENTATION

TEXTE TITRE leptine

LEPTINE & ALIMENTATION

La LEPTINE est une hormone dite « de signalisation » elle est en grande partie responsable de la sensation de satiété.
Elle envoi une série d’informations à l’hypothalamus indiquant que le ventre est « plein ».

À noter que chez les personnes en surpoids, le taux dans le sang de leptine est très important. La leptine est une hormone produite essentiellement par les adipocytes (cellules graisseuses). Or les personnes en surpoids peuvent souffrir d’une résistance à la leptine. Ainsi elle s’accumule sans exercer correctement sa fonction et la sensation de satiété arrive plus tard.

Pour réduire la résistance à la leptine :
▸ Sommeil : 7 à 9 heures
▸ Activité physique régulière
▸ Consommer de « bonnes graisses » : saumon, huile d’olive, avocat…

LEPTINE ET STRESS

Stress = Cortisol

Plus le taux de cortisol dans le sang est important moins il y a de leptine.
Ainsi, la sensation de faim est plus grande ▸ moins bien régulée ▸ plus de plaisir à manger ▸ moins de dépense énergétique.

LEPTINE ET MÉTABOLISME

La leptine est également responsable de l’augmentation du métabolisme : votre capacité à brûler des graisses.
Elle est responsable de l’inhibition d’autres hormones et peptides donc le rôle est d’augmenter l’envie de manger, comme c’est le cas de la neuropeptide Y.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.